La production musicale 2.0: l’internaute produit des artistes!

 

Voici le premier du style: http://www.sellaband.com/
C’est le pionnier sur ce créneau, avec un trés beau site Web 2.0 d’ailleurs (en même temps, c’est un peu dans le même esprit)…

Le concept:
- 2 types de membres sur le site: des artistes (qui diffusent leurs compositions sur le site) et des producteurs (l’internaute lambda).
- l’artiste met en écoute ses compositions, et les producteurs les écoutent. si un artiste l’inspire, le producteur peut miser de l’argent sur lui.
- Cette mise correspond à des parts ou des actions, comme pour une société (par exemple 1 part correspond à 10€).
- Une fois que l’artiste récolte la mise nécessaire pour produire un album (et le distribuer), soit entre 50000 et 70000€, les revenus sont répartis entre l’artiste, les producteurs et le site.
- le plus souvent, on se retrouve avec 40% pour les producteurs (à se répartir selon les parts achetées), 40% pour l’artiste et 20% pour le site (attention, certains se rémunèrent encore plus).

Et voici un site français qui a repris le même concept: http://www.spidart.com/

 

Et celui de la vidéo: http://www.mymajorcompany.com/
Ils disent se démarquer des autres sites, car ils sélectionnent les artistes avant de les diffuser sur leur site…
Il me semble que cela fausse un peu les règles, mais c’est peut être nécessaire quelques fois (conditionné par les 3 fondateurs, dans le milieu depuis un moment).

Un dernier en date: http://akamusic.fr/

Aprés l’UGC (user genereted content) du Web 2.0, nous voici projetés dans la music 2.0, avec l’UGA (user genereted artist) !
En tout cas, ce modèle est innovant et assez déroutant, surtout pour les labels qui risquent de perdrent un peu de leur contrôle sur la production de HITS, en tout cas si ce système fait ses preuves (à plus long terme)….

Encore une fois, les majors sont en retard sur leur temps, ou bien persuadées que ça ne va pas marcher ???

Rappelons pour finir qu’un artiste touche en moyenne environ 1 euro pour un album vendu….
Ce qui bien sûr ouvre une porte énorme !
Et oui, le modèle est lancé, il faut maintenant évangéliser les internautes.
Par la suite, le nombre de concurrents va encore augmenter un peu, se stabiliser, puis il y aura épuration.
Qui va rester?
Et bien les plus gros, ou le premier historiquement…. ou bien celui qui viendra tuer le marché!
Comment? en proposant une répartition des parts plus « équitable », comme par exemple:
10% pour le site, 40% pour les producteurs et 50% pour les artistes !
Les producteurs toucheront un peu plus, les artistes beaucoup plus, et le site un moins.
Comment le site doit-il gérer cela? En trouvant de nouvelles sources de revenus, comme par exemple un modèle publicitaire simple (bannières et mots clés) puisque l’audience ne va pas être volatile ici…
Il peut également proposer autre chose, comme une plateforme de formation en vidéo, à distance via leur site ! Cela se fait déjà pour beaucoup de choses, et la vidéo est vendue ou louée pour quelques euros!
Les internautes peuvent donc venir miser sur un artiste, ou bien apprendre pour proposer leurs propres titres :)
La boucle est presque bouclée….
Le site dois bien sûr proposer la vente de CD en téléchargement ou livraison en boîte, et même des insruments de musique pour apprendre ou enregistrer son disque chez soit (home studio)!
Il doit également proposer un système de petites annonces, pour la revente de CD (ou même instruments de musique) achetés sur le site…

Il y en a des choses à faire, voyons qui va passer devant les autres !

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez laissé un commentaire ou souscrire au flux RSS pour recevoir les nouveaux articles du site.
Avatar de matbios

, , , ,

Aucun commentaire pour le moment



Laisser un commentaire