Business Plan : Mode d’emploi

Avant toute création ou reprise, l’entrepreneur doit d’abord se poser un minimum de questions sur la faisabilité de son projet et sur la durabilité.

1- lentreprise.com:

Voici le premier lien que je conseille : "Business plan : les 60 questions à se poser pour l’élaborer"

http://www.lentreprise.com/1/2/2/article/12021.html

 

Toute réussite d’un projet ne doit pas se faire seul mais avec l’aide d’un conseiller qui vous donnera une vision neutre non partisane de votre projet. Le conseil et l’accompagnement d’un projet permet de donner la plus grande chance à la réussite d’un projet.

2- La BCV:

Voici le deuxième lien qui vous donera un maximum de conseil pour réussir à le monter :
http://www.bcv.ch/fr/entreprises/outils_et_conseils/business_plan

 

 

 

 

3- business plan capalph:

Voici le troisième lien qui est un business plan à télécharger qui est bien fait dans sa présentation.
http://www.business-plan-capalpha.com/telecharger/telecharger.php3

Conçu pour être utilisé à la fois par des entrepreneurs néophytes ou confirmés
le Montpellier Business Plan Classic a pour objectifs :

- la réalisation du plan d’affaires : aide à la rédaction et simulation financière,

- la gestion de l’entreprise une fois créée : tableaux de bord détaillés, outils complémentaires.

Tous les outils du Montpellier Business Plan Classic s’exportent parfaitement vers Word ou Excel.

Business plan

La partie "business plan" est une méthode d’aide à la rédaction du plan d’affaires. L’utilisateur se voit poser les vraies questions répertoriées en chapitres. Elles vont lui permettre de vérifier s’il a véritablement envisagé tous les aspects de son projet.

A tout moment il peut se référer à des exemples de business plan déjà rédigés… et quand le vocabulaire se fait un peu obscur, une fenêtre explicative est prévue.
Une partie "traitement de texte" est réservée à la saisie.

Prévisionnel financier

Le dossier financier se compose d’une succession de tableaux prévisionnels permettant de faire une simulation chiffrée du fonctionnement de l’entreprise, par mois (vue détaillée) ou par année (vue synthétique).

Ventes, achats, frais généraux, investissements ou emprunts… l’utilisateur saisit des valeurs prévisionnelles qui vont servir à déterminer le plan de financement, le compte de résultat ou encore le besoin en fonds de roulement de l’entreprise en création. Tous les tableaux sont visualisables et peuvent s’imprimer sous forme de graphiques 2D ou 3D.

 

 

Tableaux de bord :

Les "tableaux de bord" permettent d’avoir en temps réel une vue chiffrée du fonctionnement de l’entreprise une fois créée. Automatiquement rapprochés des chiffres prévisionnels, ils concernent les mêmes postes et sont également visualisables sous la forme de graphiques.

tableau.gif (8352 octets)

Grâce à eux le dirigeant peut à tout moment visualiser une projection actualisée des chiffres de son entreprise sur la base des éléments réels déjà en sa possession.

Les outils :

Une palette d’autres "outils" est proposée pour gérer les composantes non financières d’un projet : plan d’action commercial, carnet de commandes, calendrier à suivre…

 

Bonne réussite dans vos projets.

 

C.DECHAVANNE

 

 

 

 

 

Le Business plan est un instrument qui doit servir à réfléchir et informer mais aussi à convaincre.
En le rédigeant, pensez à :
- capter l’attention du lecteur : une rédaction concise et précise, mettant en évidence les points clés et vos intentions,
- faire preuve de réalisme : tenir compte d’hypothèses positives comme d’hypothèses négatives, prendre suffisamment de recul pour établir une stratégie cohérente,
- savoir convaincre : le but premier de votre Business plan est d’expliquer votre stratégie et vos projets de développement. La première impression est souvent déterminante, mettez toutes les chances de votre côté !

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez laissé un commentaire ou souscrire au flux RSS pour recevoir les nouveaux articles du site.
Avatar de matbios
Aucun commentaire pour le moment



Laisser un commentaire